Du tapis à la vie

27 Mai 2020

Ce qui me plait peut-être le plus dans le yoga, c’est de vivre des choses sur le tapis et de les emmener dans ma vie quotidienne.

Hier soir, alors que je guidais une relaxation autour des cinq sens, je me suis surprise à encourager les participants à se remémorer les sensations vécues pendant la séance et imaginer comment ils pourraient les emmener avec eux dans leur vie quotidienne. 

Par exemple :

  • en mettant la tête en bas et en observant notre environnement de ce côté là, nous avons vu les choses sous un autre angle. Comment, dans ma vie de tous les jours, je peux me mettre dans une situation où je vois les choses d’un angle différent ? Peut-être pour mieux comprendre une personne avec qui j’ai un désaccord ou pour résoudre un problème.

  • en frottant nos mains l’une contre l’autre, nous avons fait monter la chaleur entre nos paumes et nous les avons appliquées sur nos yeux pour leur apporter détente et relaxation. Dans ma vie, comment je peux, avec des éléments a priori banaux du quotidien, (m’)apporter un peu de lumière et de bonheur ? Marcher pieds nus dans l’herbe du jardin, m’étirer en me réveillant le matin, savourer mon thé en pleine conscience…

  • en massant nos mâchoires, nous avons senti des tensions se délier, une grande relaxation du bas du visage. Pourtant, ces tensions, nous ne les sentions pas forcément avant d’appliquer nos doigts de chaque côté de notre visage. Et dans ma vie, quel domaine pourrais-je regarder, toucher, palper, pour me libérer d’un poids insoupçonné ou pour apporter un mieux-être, une détente ?

  • en soufflant par la bouche comme des chevaux, nous avons renoué avec le jeu, en sentant nos lèvres vibrer, nos bouches s’animer, nos joues trembler, comme quand nous étions enfants. Dans mon quotidien, où est-ce que je peux amener un peu plus de jeu, de liberté, de fraicheur ?

  • avec la respiration de l’abeille, yeux et oreilles fermés, en faisant le bourdonnement caractéristique, nous nous sommes privés de certains de nos sens pour mieux ressentir les vibrations dans le cerveau et calmer les pensées. Comment, dans mon quotidien, je peux prendre un instant, une minute de temps en temps, pour me détacher de mes pensées et mieux ressentir ce qu’il se passe à l’intérieur de moi ?

De façon générale, à chaque séance, je vous demande de pratiquer dans le cadre des limites et des besoins de votre corps, en l’écoutant LUI avant de m’écouter moi. Car c’est bien lui qui vous donne les signaux de ce qui lui convient ou pas. Lui qui sait ce qui fait mal et qui va le blesser ou pas. Lui qui ressent le plaisir de la pratique. Nous sommes responsables de protéger nos corps, de nous protéger, sur le tapis. Et dans la vie, comment je peux mieux me responsabiliser, mieux me connecter à ce qui est bon et juste pour moi ? Et prendre, en conscience, les meilleures décisions pour réaliser mes rêves ?

Les 5 sens représentés par Daniel Puel (Pixabay)

0 Comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. A la découverte de soi sur les sentiers - Yoga avec Emilie - […] déroulant des histoires dans sa tête, ou peut-être un peu des deux… La marche, c’est un peu comme le…

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Etire tout ton corps en quelques minutes !

Etire tout ton corps en quelques minutes !

Tu sens ton corps tout raide et tendu pendant ta journée de travail ? A la fin de la journée, tu as l'impression d'être comme une crevette cuite qu'il faut douloureusement déplier ? J'ai une petite séance pour toi, et devine quoi : tu n'auras même pas à te lever de ta...

read more
Mieux connaitre la respiration

Mieux connaitre la respiration

La respiration, c’est souvent quelque chose qui fascine pas mal quand on fait du yoga : on apprend à l’allonger, à l’approfondir, à la placer plutôt dans le ventre ou plutôt ou niveau de la cage thoracique, ou plutôt au niveau des clavicules, on bouche une narine,...

read more
Planter des graines : persévérance et puissance de nos échecs

Planter des graines : persévérance et puissance de nos échecs

Lundi soir, je suis allée courir. Première fois depuis 2 ans et demi. Et j'ai réussi à courir 7 kilomètres sur 45 minutes sans m'arrêter (mon frère, le coureur de la famille a dit "pas dégueu pour une reprise". J'étais déjà fière de ma performance, mais là j'étais au...

read more