Le jour où je suis devenue prof de yoga

13 Mai 2020

Je ne suis pas (encore) prof de yoga. Je n’ai pas fini ma formation, je n’ai pas soumis tous les éléments requis pour l’évaluation, bref, je ne suis pas certifiée. Et pourtant, je suis, je me sens, prof de yoga. Précisément, depuis le 26 février, 8h45.

Ce jour-là, je donnais mon premier cours de yoga. Je l’avais proposé de façon spontanée à une amie qui me partageait des difficultés : “si tu veux, la semaine prochaine, on arrive plus tôt et je te donne un cours de yoga ? Bon, ce sera mon premier, mais ça t’aidera peut-être ?” Elle, enchantée par la perspective, accepte immédiatement, moi, la peur au ventre, je commence à me demander pourquoi j’ai proposé cela.

J’ai passé la semaine à me dire que ça irait, et puis que non, ça n’irait pas, et puis pourquoi je me lance pour une heure de yoga alors que je n’ai pas encore soumis ma toute première pratique d’enseignement dans le cadre de ma formation ? Stress, stress. Syndrome de l’imposteur, coucou !

Je n’ai pas pu préparer ma séance aussi bien que je le voulais. Je suis arrivée un peu dépaillée, après une heure de route, tout juste à l’heure. Ouf, elle n’était pas encore là, j’ai pu me poser, reprendre un peu mes esprits, repasser à travers mes nombreuses notes… Elle est finalement arrivée, on a changé d’espace pour faire notre séance pour ne pas être dérangées, et on a commencé.

Un peu fébrile, très accrochée à ma feuille où était écrite ma centration (la relaxation du début de séance), j’y suis allée. Un peu tremblante, en me rappelant avec bienveillance pourquoi j’étais là, j’y suis allée. Le coeur battant, un grand sourire aux lèvres, mais les sourcils probablement froncés, j’y suis allée.

Et puis, vers la fin de la centration, j’ai entendu ma voix. Dis donc, c’est ma voix, ça ? Je croyais que ma voix était aigüe. Dis donc, c’est mon flot de paroles, ça ? Je croyais que j’allais buter sur chaque mot.

Et on a enchainé la séance. Sans accroche, dans le plaisir et dans la joie. Je voyais que mon élève du jour était ravie de sa séance, qu’elle se sentait bien.

J’ai commencé la séance, je n’étais pas prof. J’ai fini la séance, j’étais prof.

Souvent, passer à l’action, c’est tout ce qu’il faut pour changer une réalité. Pour se donner confiance dans un moment de doute. Bien sûr, passer à l’action, mais pas n’importe comment ! Il n’est pas question de se lancer à l’eau sans savoir nager, sans se préparer, sans bouée de sauvetage.

Et dans ce cas, je m’étais assurée de :

  • Savoir nager – j’avais les bases de ma formation de prof de yoga bien en tête, la méthode pour monter une session, les fondations des postures que j’allais présenter

  • Me préparer – j’avais monté ma séance, sur un thème qui correspondait à l’élève, d’après la méthode qui m’avait été enseignée

  • Avoir une bouée de sauvetage : ma première élève baigne dans la bienveillance, et je savais qu’elle allait me faire un retour constructif quoi qu’il en soit, que si je n’y arrivais pas, elle comprendrait (merci, N. !).

Du tapis à la vie, il n’y a qu’un pas. On peut faire mille parallèles, avoir plein de moments de clarté. C’est ce que j’aime dans le yoga. C’est ce que je m’attache à vous faire découvrir, peu à peu !

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Explorons le chakra racine

Explorons le chakra racine

Aujourd’hui, nous explorons le chakra racine ou en sanskrit muladhara chakra. Mula veut dire racine, et Adhara signifie support. Muladhara chakra, c’est le premier chakra, celui qui est situé tout à la base de la colonne vertébrale. C’est le chakra de l’enracinement,...

read more
Satya, la vérité

Satya, la vérité

Satya, c'est le deuxième yama, selon les Yoga Sutras de Patanjali. Les yamas, ce sont ces normes éthiques de comportement en société. J’avais abordé le premier des yamas, Ahimsa, la non-violence, à travers l’angle du végétarisme et de nos relations aux autres. Amhimsa...

read more
Prendre soin de sa santé mentale au quotidien

Prendre soin de sa santé mentale au quotidien

Je vis une période de changements, tous positifs et choisis, qui entrainent, malgré tout, leur avalanche d’émotions. Et non, l’excitation lié à notre changement de vie n’est pas toujours celle qui est à la surface. D’ailleurs, elle est souvent ensevelie sous une...

read more