Une routine de yoga ?

26 Avr 2020

J’ai commencé le yoga il y a une dizaine d’années. J’allais en cours une fois ou 2 par semaine. Puis mes horaires ont changé et je n’ai plus pu fréquenter ce studio. J’ai par la suite découvert une autre prof, pas loin du bureau, et j’y allais avec quelques collègues. Malheureusement, elle a délocalisé sa pratique et je me suis retrouvée à nouveau sans prof.

Un jour, lasse de chercher le cours de yoga qui me conviendrait, j’ai essayé de pratiquer dans mon jardin avec YouTube. Et j’ai plutôt aimé ça. J’ai réessayé. Puis j’ai décidé que tous les jours, avant le petit-déjeuner, je ferais du yoga.

Ouh là, j’y croyais moyennement, je ne suis pas la reine des nouvelles habitudes, et je me levais déjà très tôt à l’époque. Mais deux choses m’ont permis d’ancrer cette habitude :

  • ressentir un vrai mieux après ma session, une connexion avec moi-même et avec la nature dans notre superbe jardin de l’époque
  • avoir lié cette nouvelle habitude à une autre : faire mon yoga avant le petit-déjeuner. Pas de yoga, pas de petit-déjeuner, habitude fondamentale chez moi.

Le cumul des deux a été radical. Depuis ce jour de mai 2016, je fais du yoga tous les matins, hors vacances où je perds encore mes repères. Et ça a changé ma vie : non seulement j’ai mieux vécu les périodes compliquées au travail, mais j’ai aussi appris à mieux gérer mes émotions, pris le courage de quitter un emploi que j’aimais mais qui grignotait ma vie, et j’ai découvert une nouvelle voie professionnelle. “A little goes a long way”, dit Adriene Mischler, celle avec qui j’ai fait le plus de yoga ces dernières années (sur Yoga with Adriene, si vous comprenez l’anglais), et elle a bien raison !

Mon jardin à l’époque où j’ai commencé à faire du yoga tous les matins et tous les soirs ❤

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Mieux connaitre la respiration

Mieux connaitre la respiration

La respiration, c’est souvent quelque chose qui fascine pas mal quand on fait du yoga : on apprend à l’allonger, à l’approfondir, à la placer plutôt dans le ventre ou plutôt ou niveau de la cage thoracique, ou plutôt au niveau des clavicules, on bouche une narine,...

read more
Planter des graines : persévérance et puissance de nos échecs

Planter des graines : persévérance et puissance de nos échecs

Lundi soir, je suis allée courir. Première fois depuis 2 ans et demi. Et j'ai réussi à courir 7 kilomètres sur 45 minutes sans m'arrêter (mon frère, le coureur de la famille a dit "pas dégueu pour une reprise". J'étais déjà fière de ma performance, mais là j'étais au...

read more
Aoutch, j’ai mal au cou !

Aoutch, j’ai mal au cou !

Le mal de cou, nous sommes nombreuses à y être confrontées à un moment ou à un autre. Le cou complètement raidi au réveil, l’impossibilité de tourner la tête sans douleur, voire même le torticolis. Aoutch, ça fait vraiment mal ! Il y a mille et une raisons à ces...

read more