Yoga et activisme ?

3 Juin 2020

Nous vivons des temps où le respect des droits humains est loin, très loin, d’être acquis. Impliquée depuis plus de 12 ans dans la lutte contre le VIH et pour le respect des droits de TOU-TE-S, je suis venue au yoga quotidien à un moment où il était difficile pour moi de continuer mon engagement : trop de stress, trop d’angoisse et trop impuissante face aux impacts délétères des mesures prises au niveau national.

Alors, j’ai déroulé mon tapis un soir, et je me suis dit “et si je faisais du yoga ?”. Dans mon jardin, tranquille, avce une vidéo trouvée sur YouTube, j’ai adoré. J’ai recommencé le lendemain matin, et pendant 2 ans, j’en ai fait matin et soir. Le yoga m’a aidée à garder mon calme (bien que mes anciens collègues ne l’aient pas vraiment remarqué à l’époque !), à rester autant que possible moi-même et authentique. Et le yoga m’a soulagée, physiquement, quand je rentrais avec un profond mal de jambes (oui, quand je stresse, j’ai mal aux jambes…).

Et pourtant, à un moment, j’ai eu un doute : si le yoga m’aide à lâcher-prise, à prendre du recul, ne va-t-il pas faire de moi une mauvaise activiste ? Ou une non-activiste, une fataliste ? En fait, non, ma pratique de yoga m’a permis d’être plus forte à un moment où j’en avais besoin, d’être plus ancrée, pour pouvoir affronter les tempêtes, et pour pouvoir continuer à aimer le travail qui m’épuisait.

Alors oui, je l’ai quitté, ce travail que j’adorais et détestais, qui m’épuisait en tout cas, je l’ai quitté il y a 2 ans. Mais mon engagement reste là et prend plusieurs formes. Dont peut-être, bientôt, des cours de yoga offerts à celles et ceux qui en ont le plus besoin.

En anglais, on dit “fill your cup first” : remplis ta tasse d’abord. Comment s’engager, rester fort dans son combat, inlassablement, si on ne prend pas un instant pour nous, régulièrement, pour nous reconnecter à la source, nous reconnecter à nous-mêmes et à ce qui nous dépasse, pour nous faire du bien au corps et à l’esprit. Mon mari appelle ça le “yogactivisme”.

Activistes pour le respect des droits humains, au sens large, prenez soin de vous, votre combat n’en sera que plus fort.

#actHIVistunjouractHIVisttoujours

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Explorons le chakra racine

Explorons le chakra racine

Aujourd’hui, nous explorons le chakra racine ou en sanskrit muladhara chakra. Mula veut dire racine, et Adhara signifie support. Muladhara chakra, c’est le premier chakra, celui qui est situé tout à la base de la colonne vertébrale. C’est le chakra de l’enracinement,...

read more
Satya, la vérité

Satya, la vérité

Satya, c'est le deuxième yama, selon les Yoga Sutras de Patanjali. Les yamas, ce sont ces normes éthiques de comportement en société. J’avais abordé le premier des yamas, Ahimsa, la non-violence, à travers l’angle du végétarisme et de nos relations aux autres. Amhimsa...

read more
Prendre soin de sa santé mentale au quotidien

Prendre soin de sa santé mentale au quotidien

Je vis une période de changements, tous positifs et choisis, qui entrainent, malgré tout, leur avalanche d’émotions. Et non, l’excitation lié à notre changement de vie n’est pas toujours celle qui est à la surface. D’ailleurs, elle est souvent ensevelie sous une...

read more