Une nouvelle vie pour votre tapis de yoga

21 Juil 2021

Peut-être que vous êtes un peu comme moi et penser à votre vieux tapis de yoga à la décharge, ça vous oppresse ?

De mon côté, ça m’oppresse tellement que j’ai encore mon vieux tapis de yoga tout pourri à la maison. Il a donc survécu à un déménagement, et attend sagement son heure. Mon mari s’en sert de temps en temps, mais il faut le doubler voire le tripler pour avoir l’impression d’être sur un tapis… Et je m’en suis servi quand j’ai filmé Matins Sereins sur la plage, pour isoler mon beau tapis du sable et de l’humidité… Ca n’a pas toujours été le comble de l’efficacité, mais si vous pratiquez à l’extérieur, c’est toujours une bonne idée de vous servir de votre vieux tapis comme sous tapis.

Je vous emmène découvrir le monde merveilleux du recyclage et de l’upcycling des tapis de yoga.

La responsabilité environnementale au coeur de notre pratique de yoga

Pas évident de trouver une solution responsable. Car oui, la responsabilité environnementale est au cœur de notre pratique de yoga : ahimsa, la non-violence, mais aussi saucha, la pureté.

Ahimsa, c’est prendre soin de ce qui nous entoure à travers la non-violence, et ça s’exprime de mille et une manières, notamment dans l’assiette, dans nos relations, mais aussi dans notre rapport à notre environnement. Se préoccuper de l’impact des objets de notre vie après qu’ils ne soient plus utilisables dans leur première fonction, ça contribue à la mise en œuvre d’Ahimsa, le premier et la base des 5 yamas.

Saucha, la pureté, la propreté, de soi, de son environnement immédiat, et, j’aime le penser, de ce qui nous entoure. C’est le premier des niyamas. Les niyamas sont beaucoup plus tournés vers nous-mêmes que vers le monde, à la base. J’aime penser qu’avoir des actions alignées avec nos pensées nous permettent de réaliser Saucha dans notre vie quotidienne.

Votre tapis de yoga, vous pouvez…

…le donner

Si vous changez de tapis pour des raisons de confort et que votre ancien tapis est encore en très bon état, vous pouvez contacter les associations autour de vous pour le donner, pour qu’il soit réutilisé.

Mais s’il est abimé, je vous invite à ne pas surcharger les associations avec des produits dont elles ne pourront de toute façon rien faire : demandez-leur ce qu’elles acceptent ou pas. Tous les dons qui ne peuvent pas être utilisés en association demandent de leur temps, et donc de l’argent pour s’en occuper (les trier, les donner à leur tour ou les jeter, dépendant de l’état des dons), c’est important à garder en tête.

Vous pouvez aussi donner votre vieux tapis à des associations qui accueillent les animaux, ils ont souvent besoin de ce type de matériel pour les chiens et chats (je regarde toujours avec suspicion le chat du voisin s’il s’approche trop de mon tapis de yoga, j’ai comme l’impression qu’il adorerait y enfoncer ses griffes !).

…le recycler ou le composter (attention à sa composition !)

Si vous connaissez la matière de votre tapis de yoga, et qu’il est totalement :

  • en jute ou en liège, ou dans toute autre matière absolument naturelle, vous pouvez le composter
  • en PVC ou TPE, vous pouvez le mettre au tri avec les bouteilles en plastique. Si si.

Mais si vous avez le moindre doute, ou si sa composition est mixte, il n’est ni compostable et ni recyclable, et il faut trouver une autre solution.

…le transformer en chaussures… oui oui !!

Et là, je vais vous présenter ma solution préférée d’utilisation créative de nos vieux tapis de yoga… La transformation en chaussures ! Oui ! Et c’est à Maurice que ça se passe !

Il y a quelques temps, j’ai découvert par hasard cette merveilleuse initiative de Priya Ramkissoon, et j’ai décidé de la rencontrer pour vous en parler (et je précise, au cas où, que cet article n’est pas sponsorisé !)

Pendant le premier confinement, Priya a décidé d’explorer la création de chaussures en matériaux recyclés : pneus, chutes textiles, vieux vêtements et… tapis de yoga ! Et ainsi est née Soleil Footwear, un projet qui s’inscrit au cœur de l’initiative 3030 que Priya a créée en hommage à sa meilleure amie Sheena décédée avant ses 40 ans.

Priya a mûri cette idée pendant de nombreuses années, et le temps libéré pendant le confinement lui a permis de tester, d’explorer et finalement de lancer le projet.

Cette initiative est ancrée des deux pieds dans le XXIe siècle, où l’humain et l’environnement sont au premier rang : non seulement les matériaux sont recyclés, mais en plus, les créatrices sont des femmes issues de milieux vulnérables qui sont formées et accompagnées dans le cadre de ce projet.

Utiliser des matériaux recyclés permet non seulement de diminuer l’empreinte environnementale des créations, mais aussi de réduire les coûts de production, une donnée fondamentale pour cette entreprise sociale.

Chaque matériau utilisé dans la production joue son propre rôle : « l’utilisation des tapis de yoga dans la production de chaussures apporte un vrai plus, elles sont ainsi bien plus confortables. » Et à force d’intégrer de nouvelles matières dans leurs créations, les femmes qui ont été formées et qui produisent les chaussures sont de plus en plus créatives, en proposant de nouvelles techniques à partir de nouvelles matières issues du recyclage.

Pour soutenir l’initiative, vous pouvez donner votre vieux tapis de yoga, en contactant Priya, elle s’organisera avec vous pour le récupérer. Elle est aussi à la recherche de boutiques et studios de yoga qui pourraient servir de relais pour la collecte des tapis de yoga. Si vous en connaissez, n’hésitez pas à faire signe à Priya : plus il y aura de points de collecte, plus il y aura de tapis de yoga qui auront une nouvelle vie !

Et si vous voulez (vous) offrir une paire de chaussures en tapis de yoga recyclé, vous pourrez trouver votre bonheur ici :

➡️ Avez-vous d’autres idées de recyclage ou d’upcycling des tapis de yoga ? Connaissez-vous des initiatives autour de vous qui ont le même type de démarche que Soleil Footwear ?

Les modèles élaborés dépendent des formes des matériaux reçus pour optimiser leur utilisation
On aperçoit sur la semelle le délicat tissé du tapis qui apparait !
Des couleurs et motifs qui dépendent des chutes de tissus reçues à l’atelier !

Un grand merci à Priya d’avoir répondu à mes questions ! 

Retrouvez Soleil Footwear sur Instagram et Facebook

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Satya, la vérité

Satya, la vérité

Satya, c'est le deuxième yama, selon les Yoga Sutras de Patanjali. Les yamas, ce sont ces normes éthiques de comportement en société. J’avais abordé le premier des yamas, Ahimsa, la non-violence, à travers l’angle du végétarisme et de nos relations aux autres. Amhimsa...

read more
Prendre soin de sa santé mentale au quotidien

Prendre soin de sa santé mentale au quotidien

Je vis une période de changements, tous positifs et choisis, qui entrainent, malgré tout, leur avalanche d’émotions. Et non, l’excitation lié à notre changement de vie n’est pas toujours celle qui est à la surface. D’ailleurs, elle est souvent ensevelie sous une...

read more
Se protéger de l’actualité pour prendre soin de soi

Se protéger de l’actualité pour prendre soin de soi

Je suis sensible. Je peux pleurer devant une pub (faire du ciel le plus bel endroit de la terre, par exemple, mais aussi des moins glamours). Alors je ne digère pas forcément très bien l'actualité. Se déconnecter des informations pour sa santé mentale Je vais enfoncer...

read more